Assurance animaux : quelles sont les exclusions de prise en charge ?

Publié le : 29 novembre 20214 mins de lecture

De nombreux individus apprécient la compagnie des animaux comme les chiens, les chats, les lapins. Toutefois, il est cas possible qu’ils soient victimes d’incidents quelconques ou causent préjudices à d’autres personnes. Les dépenses liées à de tels imprévus peuvent être importantes. A cet effet, les compagnies d’assurance proposent les polices d’assurance animaux.  

En quoi consiste une assurance animaux et quels sont les divers contrats relatifs ?

L’assurance animaux est un produit proposé par les compagnies d’assurance nécessaire pour prévenir les risques que peuvent subir ou causer les animaux domestiques tels que le chien, le chat, le cheval, le lapin. D’une manière générale, il existe trois principaux contrats en matière d’assurance animaux. Il y a tout d’abord celui relatif à la santé de l’animal. Il s’agit d’un garanti des frais de santé de ce dernier. Le second type de contrat est celui relatif à la responsabilité civile, qui consiste à assurer les dommages causés par les animaux à autrui. Il y a enfin l’assurance décès couvrant les frais d’obsèques de l’animal de compagnie. Il est à noter que seule la police relative à la responsabilité civile est obligatoire.

Comment sont calculés les contrats d’assurance animaux ?

Comme le cas de tout autre produit d’assurance, les assureurs proposent divers degrés de prise en charge. Les coûts varient ainsi en fonction de ces différents niveaux. Il y a les niveaux plus ou moins faibles à coûts réduits dont les prises en charges ne concernent que les frais relatifs aux urgences et aux maladies plutôt courantes. Pour les niveaux plus élevés, les produits peuvent couvrir les dépenses liées aux soins préventifs, outre les soins de base. En général, le coût d’une assurance animaux varie autour d’une dizaine à une centaine d’Euros par mois.

Quelles sont les cas non pris en charge par les polices d’assurance?

L’assureur pourrait prévoir des exclusions qui ne sont pas prises en charge par la police d’assurance animaux. A cet effet, il y a en prime abord, l’âge de la bête qui peut être une limite aux garantis. Certains chats et chiens sont vulnérables à un certain âge. De ce fait, la compagnie d’assurance a fixé des âges limites pour les produits qu’ils proposent. En outre, les maladies résultant des anomalies dites génétiques, celles qui sont constatées avant la souscription à la police d’assurance, celles qui ont pu être prévenues par vaccination ne sont pas prises en charge par les assureurs.

Ceci étant, même s’il n’y a que l’assurance relative à la responsabilité civile qui est obligatoire, la souscription aux contrats pour la santé et le décès sont fortement recommandés pour éviter les dépenses importantes.

Plan du site