Comment conduire une voiture sur la neige ?

Publié le : 29 novembre 20213 mins de lecture

Conduire en pleine saison hivernale est un réel défi pour tous les automobilistes. En cette période de l’année, il faut revoir sa technique de conduite et prévoir des équipements adaptés pour le gel. En gros, cela signifie de rester très vigilant, garder la distance nécessaire, rouler à vitesse réduite, installer des pneus pou l’hiver et vérifier son essuie-glace.            

Rouler à basse vitesse 

Les cas d’accidents de la circulation sont plus fréquents en saisons froides qu’en saison chaude. La mauvaise adhérence des pneus due au gel multiplie davantage les risques de collisions. En période d’hiver, privilégiez une vitesse de conduite réduite. Lorsque vous roulez moins vite, vous aurez une meilleur tenue de route ainsi un bon control du véhicule. Quand vous prenez un virage, diminuez votre vitesse pour ne pas sortir de la piste. A quelle vitesse doit-on rouler en saison de neige ? On recommande un régime de :

  • 110 km/h max sur autoroute ;
  • 80 à 100 km/h en dehors des autoroutes ;
  • 50 km/h quand la visibilité est mauvaise.

Anticiper 

En temps de neige, la vigilance reste le mot d’ordre pour les automobilistes. Vous devez donc anticiper : les mouvements des autres véhicules, motards, cyclistes et piétons. Pour ce faire, la première règle est de respecter une distance de sécurité entre votre voiture et celle qui se retrouve devant vous. Au moindre changement de vitesse, vous aurez le temps de ralentir petit à petit sans complication. En revanche, les arrêts brusques ne se font pas sur un terrain glissant donc à vous d’anticiper. Aussi, n’hésitez surtout pas d’user vos feux arrière même quand il fait jour. Cela vous permettra de contrer la mauvaise visibilité due à la neige et signaler votre positionnement exact sur le fil.           

Bien s’équiper

La technique de conduite ne suffit pas pour garantir votre sécurité ainsi que celle de vos passagers. Il est nécessaire de bien équiper son véhicule pour affronter le froid, la mauvaise visibilité et le terrain glissant. En effet, les éléments tels que l’essuie-glace et les pneus pour neige s’imposent donc. Avant de rouler, s’assurer que les essuie-glaces fonctionnent à merveille, monter les roues « hiver » pour gagner en adhérence sur route. En outre, la présence d’un climatiseur garantira votre confort tout au long du trajet. Plus puissante et plus performante, une voiture dotée de quatre roues motrices sera préférable lors des montées. Enfin, avec ces quelques conseils, on vous souhaite bonne conduite pour la prochaine saison hivernale.  

Plan du site